Écrire au présent

Le temps de la narration fait l’objet de questions récurrentes sur les réseaux. En français, le temps du récit est traditionnellement le passé, mais on voit fleurir de plus en plus de textes au présent. Quels effets apporte l’utilisation du présent ? Eh bien, comme dans presque toutes les questions qui touchent à l’écriture, la réponse est : « cela dépend de la narration utilisée ».

Montrer les émotions et les sentiments

Tous les lecteurs ne tirent pas le même plaisir d’un roman, mais ressentir quelque chose – des émotions, des sentiments – est l’une de leurs attentes récurrentes. Pour l’auteur, savoir communiquer celles des personnages est donc quelque chose d’important… et de bien plus difficile qu’il n’y paraît.

[4 Pages pour une narration] Révolution dans le Monde Hurlant, Julien Hirt

Aujourd’hui, place aux quatre premières pages du roman de fantasy Révolution dans le Monde Hurlant, de Julien Hirt. L’objectif de l’exercice que je te propose est, comme dans les précédents articles de la rubrique, de mieux comprendre les différentes narrations, comment les écrire, et ce qu’une narration particulière implique comme résultat dans un texte donné.

[4 Pages pour une narration] Les Aventuriers de la Mer, Robin Hobb

Aujourd'hui, place aux quatre premières pages du premier tome des Aventuriers de la Mer, de Robin Hobb (l’article fait écho à l'analyse sur l'Assassin Royal de la même autrice). L'objectif de l'exercice est de mieux comprendre les différents types de narration, comment les écrire, et ce qu'une narration particulière implique comme résultat dans un texte.