[EXERCICE] Gestion des narrations #05 – donner plus d’immédiateté à une scène d’action

La rubrique "La gestion des narrations - Exercices" te propose de te mettre au travail. Il s'agit d'exercices d'écriture entièrement dédié à la gestion de la narration.

Montrer plutôt que raconter

 Show, don't tell » : si tu es écrivain, tu as sans doute déjà entendu ce conseil. « Cesse de raconter les choses, montre-les ! ». Il s’agit d’un mantra récurrent en écriture. Néanmoins, il existe bien peu d’articles sur ces notions de montrer et de raconter en français, et les rares contiennent peu d’exemples concrets. Pire : ces derniers sont souvent discutables (pour ne pas dire complètement faux). Faisons le point.

Le voyage du héros : pourquoi on en attend trop (une analogie à base de tartes)

Présenté comme une structure universelle par les uns, vivement critiqué par les autres, le voyage du héros est devenu un gros flou pour celles et ceux qui écrivent. Une méthode universelle ? Vraiment ? Il se trouve que, comme souvent, défenseurs comme détracteurs se chamaillent sur des aspects peu importants de ce sujet et oublient de discuter les vraies questions. Je te propose une analogie pour essayer d'y voir plus clair.

Dissimuler les pensées du protagoniste… ou pas

Dans leurs histoires, certains auteurs s'amusent à jouer sur les mots pour dissimuler les pensées de leurs personnages en vue de créer du mystère et des révélations ; d'autres pensent qu'on ne peut pas le faire, ou qu'on ne doit pas. Alors que, comme d'habitude, ce n'est pas une histoire de ce qu'un auteur peut faire ou pas : il s'agit de technique de narration, et de ce qu'une narration permet ou pas. Passage en revue.