[CAS PRATIQUE] Les pièges de la narration à la première personne

Lors de mes bêta-lectures, je fais très souvent des reproches sur la gestion des points de vue de narration. Plusieurs éditeurs m'ont dit être très attentifs à ce sujet, et justement rechercher une « voix » particulière dans les manuscrits qu'on leur envoie. C'est peut-être pour cette raison que je retrouve rarement ce défaut en édition traditionnelle, alors que les ouvrages autoédités en sont truffés. J'ai déjà rédigé une longue série sur le choix de la narration, que je t'invite très fortement à lire ou à relire. Néanmoins, de bons exemples valent mieux que des explications, et l'excellent ouvrage Personnages et points de vue d'Orson Scott Card en regorge. Je te propose de jouer avec moi sur quelques exemples/exercices. Aujourd'hui, illustrons le récit rédigé à la première personne.