Pas de cliffhanger pour 2022

Comme l'an dernier, avec cet article d'avant-Noël et dernier post de 2022, je dévie (un tout petit peu) de la ligne éditoriale à laquelle ce blog s’astreint généralement – mais pas tant que cela, puisque j’y parle bel et bien de cliffhanger... et en quoi cette technique ne fonctionne que si (et seulement si) on pense à la satisfaction du lecteur et pas uniquement à créer sa frustration. Je parlerai aussi d'à quel point je me félicite de toujours préférer le blog aux réseaux sociaux pour échanger sur l'écriture (avec ce qu'on vit sur Twitter cette année, c'est d'actualité). Ah, et à la fin je ne finis PAS sur un cliffhanger !

La gentille technique contre le grand méchant romantisme

En ce 24 décembre et dernier post de l’année 2021, cet article dévie (un tout petit peu) de la ligne éditoriale à laquelle ce blog s’astreint généralement – mais pas tant que cela, puisque j’y  parle d’écriture et de son aspect technique... et t'exprime en quoi cette technique (si souvent décriée) te permet de lutter contre les effets néfastes du romantisme littéraire. Tout un programme.

Choisir ses conseils d’écriture

Dès qu'on parle "conseils d'écriture", cela a tendance à déclencher des discussions houleuses sur les réseaux sociaux. D'un côté, les auteurs plus ou moins novices sont en quête d'avis ou de méthodes ; d'un autre, tout un pan d'artistes s'offusquent qu'on leur dise ce qu'ils doivent faire et comment ils doivent le faire. En conséquence, on est en droit de se poser la question : y a-t-il de "bons" et de "mauvais" conseils d'écriture ? Quel genre de conseils rechercher lorsqu'on est auteur ? Lesquels vaudrait-il mieux éviter ?