Éviter le « raconté » superflu

Le fameux adage « show don’t tell », montrer plutôt que raconter, sous-entend qu’un auteur fait soit l’un soit l’autre, et pas les deux en même temps. C’est la vérité : montrer est utile, raconter aussi, et l’auteur choisit l’un ou l’autre en fonction de la situation. S’il y a bien un truc qui ne marche pas, c’est de mélanger les deux. Et pourtant, oh oui, les auteurs n’arrêtent pas de le faire ! Piqûre de rappel.

[CAS PRATIQUE] Les pièges du montrer / raconter

J’ai déjà consacré un long article sur cette fameuse maxime « montrer plutôt que raconter ». Néanmoins, l’abus de « raconté » est si présent dans nos manuscrits que c'est un sujet dont on ne parlera jamais assez. Sur ce thème, les pièges sont de différentes natures, alors je te propose de passer ça en revue via plusieurs exemples.

[SCRIBBLOG] 12 traits pour faire aimer votre héros

[Que sont les articles du Scribblog ? C'est expliqué ICI] Nouvelle adaptation française d'un article Mythcreants posté sur le blog de la plateforme Scribbook : si tu te souviens bien, j'ai déjà rédigé un article sur les qualités à attribuer…