Relation Personnages/Lecteur : bonbons et épinards

Sur le blog de la plateforme Scribbook, j'adapte en français des articles du site anglais Mythcreants (des professionnels de l'édition). Chez eux, un concept revient très souvent quand il s'agit du traitement des personnages : celui des bonbons et des épinards (candy and spinach). Comme je le trouve très pertinent et que je n'en trouve pas trace en français, je te présente ça ici.

Pas de pitié pour les personnages

« Ce sont ces introductions ridicules qui me font pitié. — N’en as-tu donc aucune ? » C'est l'un des objectifs majeurs d'un auteur : faire en sorte que le lecteur s'attache à son personnage. Or nous savons que : 1) le protagoniste principal,…